Dakar se distingue par sa diversité ethnique, sa richesse culturelle, sa vitalité artistique et ses traditions.

Située à l’extrême ouest du continent africain, à 465 km du Cap-Vert, Dakar est la capitale et la plus grande ville du Sénégal.

 

Que visiter à Dakar ?

Dakar regorge de sites touristiques:

Le monument de la renaissance africaine célèbre la fin de l’esclavage et l’indépendance des États africains autrefois colonisés par les régimes européens.

• Incontournable pour les amateurs d’art africain, le musée Théodore Monod est l’un des plus passionnants de Dakar. Il abrite une remarquable collection de masques et de statues originaires de tout l’Ouest africain.

La grande mosquée a été construite en 1964. Elle constitue un site majeur dans ce pays à majorité musulmane. Chaque vendredi, les fidèles s’y réunissent pour prier. Les femmes non musulmanes ne sont pas autorisées à pénétrer dans les mosquées, à la différence des hommes non musulmans qui souhaitent jeter un œil.

 

La capitale sénégalaise abrite également de fabuleux marchés:

Flânez parmi les étals du marché Sandaga. Au rez-de-chaussée de ce bâtiment de trois étages, vous attendent viandes et légumes, le poisson au sous-sol. Sur le toit-terrasse, appréciez un déjeuner sur le pouce.
Le marché HLM propose des tissus traditionnels à partir desquels sont confectionnés les vêtements typiques du Sénégal.
Faites vos emplettes au marché Kermel, où vous trouverez objets artisanaux, alimentation et fleurs. Situé à quelques pas du marché Sandaga, le lieu, notamment son architecture et ses étals, vaut amplement le détour.

Dakar est également prisée pour ses superbes plages, qui se déroulent à l’infini. Les plus appréciées sont celles de Bel-Air, N’Gor et Yoff.

La minuscule île de Gorée possède une superficie d’à peine 0,182 km2. Classée au patrimoine de l’humanité par l’UNESCO, elle affiche une riche histoire et une architecture coloniale grandiose. À l’apogée de l’esclavage, l’île constituait une plaque tournante du commerce des esclaves et un port d’embarquement vers les Amériques. Chaque jour, des ferries assurent la liaison entre la capitale sénégalaise et l’île.
Dominée par le Castel, l’île de Gorée abrite la Maison des esclaves, ainsi que plusieurs musées respectivement consacrés aux femmes, à la mer et à l’histoire du Sénégal.